Retour au filtre

DB Schenker - Une solution de scanning offre à DB Schenker une solide base d’enregistrement pour assurer un service logistique efficace des produit

Pouvoir disposer de données précises et en temps réel est une nécessité absolue pour DB Schenker, de Willebroek. Deux projets sont en cours sous la direction de Geert Vanderoy, Branch Manager Willebroek, dans l’imposant centre de distribution de près de 100.000 m² et 90.000 emplacements de palettes. « Nous commençons petit à petit à utiliser six solutions mobiles de PHI DATA et Honeywell, qui viennent compléter la mise en œuvre de gestion d’entrepôt SAP. La complexité de la chaîne alimentaire est telle que nous DB Schenkerdépendons de scanners très fiables. »

L’énorme magasin de Willebroek est entièrement aménagé en entrepôt alimentaire, d’où DB Schenker assure la distribution pour plusieurs clients dans le Benelux. C’est justement parce qu’il est question de l’aspect logistique lié à des produits alimentaires qu’il est très important d’assurer un tracking & tracing efficace des marchandises. Or, puisque les entreprises sont obligées depuis 2004 (dans le cadre de la General Food Law) de pouvoir indiquer dans une période limitée où se trouvent les articles dans la chaîne, ce sont aujourd’hui les clients qui imposent des exigences strictes.

Des exigences de traçabilité strictes

Les exigences de traçabilité sont de plus en plus nombreuses et complexes. Geert Vanderoy explique ce que cela signifie pour DB Schenker : « Tous les articles sont pourvus d’étiquettes SSCC, conformément aux directives de nos clients. Le bon traitement de ces produits doit être assuré de manière très précise. Même dans le cas d’un produit de supermarché standard, nous devons prendre la palette avec le bon produit, la bonne date de production et la bonne date de péremption. Le système détermine si nous prenons les produits qui sont encore bons pendant 120 ou 90 jours, ce qui peut varier en fonction du client. Cela n’est plus possible sans le scanning. »

Lorsqu’il parle du « système », M. Vanderoy fait référence à la combinaison de terminaux manuels, de scanners annulaires et d’écrans d’ordinateur installés sur les véhicules de collecte des commandes d’une part, et au système de gestion d’entrepôt (SGE) SAP d’autre part. Les solutions de scanning d’Honeywell que propose PHI DATA correspondent parfaitement d’après Van Hoof au SGE qui est actuellement en place à Willebroek. Aussi bien la mise en service des appareils de scanning que la mise en œuvre du nouveau système avec lequel DB Schenker dirige le magasin se déroulent en phases. Van Hoof prévoit que les deux mises en œuvre soient clôturées durant le premier trimestre de 2015.

« Les scanners déterminent la qualité de livraison »

Ce sont les opérations logistiques pour les grandes chaînes de supermarchés qui imposent la plupart des exigences aux solutions de scanning et au système d’entreposage. « Le picking est indispensable lorsqu’une grande chaîne de supermarchés propose une action spéciale. Les produits peuvent sembler identiques à l’extérieur, mais un produit d’action se trouve peut-être dans les boîtes. Dans ce cas, ce sont les informations que le scanner transmet au préleveur qui sont déterminantes pour la qualité de nos livraisons. »

Nous visons continuellement à améliorer la qualité de livraison et la disponibilité des produits, et la combinaison des appareils de scanning d'Honeywell et de SAP est primordiale dans ce cadre. Si nous nous basions principalement par le passé sur le savoir-faire des magasiniers pour les activités de prélèvement, ces connaissances ont aujourd’hui été digitalisées. « Le travail est devenu trop complexe. En travaillant avec un scanner, nous disposons de plus d’informations, qui sont en outre enregistrées dans notre système. Chaque travailleur du centre de distribution de Willebroek peut ainsi suivre les exigences spécifiques que pose un client. « Nous enregistrons ces exigences et elles apparaissent sur les scanners. Une palette pour le client X ne peut par exemple pas mesurer plus de 1,2 m de haut », poursuit M. Vanderoy. « Mais le scanning est au moins tout aussi important pour les éventuelles actions de retour à la demande du producteur. »

Le choix de PHI DATA

La recherche d’un appareil de scanning fiable n’a pas duré très longtemps, reconnaît le Branch Manager de Willebroek. « Nous apprécions beaucoup la qualité des produits Honeywell et du service offert par PHI DATA. L’entreprise offre en outre un excellent soutien à l'heure de décider de la meilleure méthode de prélèvement. » DB Schenker a également tenu compte de l'avis de ses collaborateurs avant de choisir l‘appareil de scanning. « Le voice picking est l’une des méthodes de collecte que nous avons envisagées. Notre personnel n’était toutefois pas du tout partisan de cette méthode. Nos collaborateurs travaillent en équipes et voulaient pouvoir continuer à bien communiquer entre eux. » Avoir les mains libres lors du prélèvement était par contre une exigence. « PHI DATA nous a conseillé d’utiliser un scanner annulaire. Il est raccordé via bluetooth avec un support autour du poignet, qui est pourvu de boutons pour confirmer les prélèvements. La demande pour les préparateurs de commande provient du SGE. » Les chauffeurs de chariot élévateur utilisent également un PDA pour scanner chaque palette individuelle au chargement des camions.

M. Vanderoy a beaucoup apprécié la rapidité d'action de PHI DATA au début du processus de mise en œuvre. « Nous avons constaté lors de la phase de lancement que quelques scanners étaient en panne. Je les ai donc alertés et leur réaction fut immédiate. Il ne s'agissait que d’un petit problème de paramétrage et depuis lors, les appareils fonctionnent très bien. Nous avons beaucoup apprécié cette réaction rapide. »

« Enregistrement d'actions ciblées vers les clients »

DB Schenker à Willebroek utilise aujourd‘hui une cinquantaine de scanners Honeywell, en ce compris les écrans fixés aux préleveurs. En combinaison avec le SGE, ils ont permis d'accroître l'efficacité. M. Vanderoy souhaite toutefois souligner que DB Schenker vise surtout à améliorer la qualité des opérations logistiques. « Nous avons en effet gagné du temps, mais l’amélioration de la qualité de livraison est plus importante. Nous avons une meilleure vision sur ce qui rentre, ce que nous stockons, ce que nous collectons et ce qui sort. Ce processus aide nos préleveurs, qui visent d’ailleurs depuis toujours la satisfaction des clients. » D’après le Branch Manager Willebroek, l’orientation vers le client se traduit par des actions que le personnel du magasin entreprend de sa propre initiative. Si une boîte présente une mauvaise étiquette ou une étiquette illisible, elle est remplacée. « Grâce à la solution de scanning, nous sommes passés à la reprise du remplacement des étiquettes dans l’enregistrement. Mais plus important encore : nous avons à présent rendu plus facilement compréhensibles toutes les étapes de la chaîne, avec les données correspondantes. Il concède dans un sourire qu’il ne doit pas s'imaginer le cas de figure où les scanners ne fonctionneraient pas. « Mais je ne pense pas que cette situation puisse se présenter dans l’immédiat. Cette digitalisation nous offre vraiment des avantages. Il n'est plus possible d'oublier une ligne de commande. » Si un client déclare ne pas avoir reçu cinq boîtes, DB Schenker peut démontrer quelles actions ont été réalisées et quelles sont les opérations par scan qui viennent étayer ces affirmations.

D’après M. Vanderoy, l’utilisation des appareils installés par PHI DATA s’est avérée être très facile dans la pratique. « Nos préleveurs sont évidemment formés avant de commencer à utiliser les scanners. La compréhension de la structure SGE de SAP exige toutefois une plus grande attention que le simple fait de travailler avec les terminaux manuels, les scanners annulaires ou les terminaux des chariots élévateurs. La plus grande concentration est exigée pour corriger une erreur et pour les actions que vous devez alors assurer. Les utilisateurs peuvent réaliser certaines opérations eux-mêmes, tandis que nous en avons volontairement bloqué d’autres. Nous voulons absolument éviter de menacer l’approche processuelle du SGE ». Le facteur humain ne doit jamais être entièrement supprimé, ajoute le Branch Manager de Willebroek. « Mais cet investissement a déjà permis d’assurer un meilleur suivi du processus pour chacun. Dans la pratique, l’utilisation des scanners annulaires se déroule très bien et de manière conviviale ».

La qualité mise en avant

DB Schenker mise pleinement sur une qualité aussi optimale que possible des données. Les scanners offrent assurance et données au prestataire de services logistiques, également vis-à-vis des clients. Le parcours de mise en œuvre intensif lors duquel un SGE et la solution de scanning d’Honeywell sont simultanément déployés, est subdivisé en plusieurs phases.

Des appareils Honeywell

Les appareils que DB Schenker utilise se composent des solutions suivantes d’Honeywell : l’écran de chariot élévateur Thor, le Ringscanner, l’ordinateur portable Marathon, le terminal manuel mobile Tecton, les imprimantes d’étiquettes et les PDA Dolphin.

Télécharger en PDF