Retour au filtre

Asster - Une solution de PHI DATA assiste l’hôpital psychiatrique Asster dans les situations d’urgence et pour la surveillance de la températur

AssterAsster est un hôpital psychiatrique à Saint-Trond. Il compte 581 lits et est le fruit de la fusion de l’Hôpital psychiatrique Sancta Maria et du Centre psychiatrique Ziekeren. Quelque 2 000 personnes y sont admises chaque année. 850 collaborateurs et 20 médecins travaillent à Asster. Pour le département des enfants et des jeunes (6-17 ans), l’hôpital s’est mis en quête, sur la base d’une étude de marché, d’une solution qui reproduit exactement où se trouvent les collaborateurs lorsqu’ils sonnent l’alarme. La solution proposée par PHI DATA a été retenue et a tellement plu qu'on a  décidé de collaborer aussi avec cette dernière pour le contrôle de la température dans les deux campus.

Asster cherchait une solution pour optimiser la sécurité dans le département psychiatrique réservé aux enfants et aux jeunes entre 6 et 17 ans. Le système devait permettre aux collaborateurs d’avertir rapidement et simplement les collègues en cas d’urgence. L’appareil devait être confortable et fiable, et garantir une localisation particulièrement précise.

« Dans notre quête de la solution idéale, nous avons exploré le marché, entre autres en parlant avec d’autres hôpitaux de la façon dont ils gèrent cet aspect. Sur la base d’une étude de marché, PHI DATA a été mis en avant comme le partenaire idéal : sa solution est très précise et modulable », déclare le coordinateur de construction Peter Vandenreyt.

PHI DATA a implémenté une solution RTLS dans le cadre de laquelle les collaborateurs du département ont été équipés de tags de Stanley Healthcare. Les tags T3 sont compacts et disposent d’une puce RFID active. PHI DATA a implémenté cette technologie RTLS dans les systèmes WiFi d’Asster. Si un collaborateur appuie sur le bouton d’alarme sur son tag, l’emplacement de celui-ci est déterminé à 5 mètres près au moyen d’une mesure triangulaire. En raison des conditions de mesure plus difficiles dans les chambres d’isolement capitonnées, on a opté dans ces endroits pour des exciters qui peuvent indiquer avec exactitude si le collaborateur qui sonne l’alarme se trouve à l’intérieur ou à l’extérieur de la pièce.

« Cette solution fonctionne bien. Puisque nous en étions si satisfaits et que le hardware était déjà présent, il est ressorti clairement de l’étude de marché relative au contrôle de la température dans nos deux campus, où il était tenu compte tant du prix et de la convivialité que des exigences techniques, que notre choix se porterait de nouveau sur PHI DATA », déclare Peter Vandenreyt. « De la sorte, nous collaborons désormais aussi pour le contrôle de la température des médicaments et de l’alimentation. »

Ce contrôle de la température se fait au moyen de la solution Condition Monitoring sans fil de PHI DATA. À cet effet, on utilise également des tags RFID de Stanley Healthcare, qui émettent leurs signaux via WiFi. Lorsque des limites de température prédéfinies sont dépassées, le système sonne l’alarme. La solution constitue également des archives comportant des rapports mensuels. De plus, les dépassements de température comme les mesures correctives sont traçables.

« Étant donné que le hardware était déjà partiellement installé pour la solution dans les situations de crise, le coût de l’élargissement avec le contrôle de la température était limité. La connexion au réseau téléphonique avait déjà été réalisée, de sorte que nous ne devions plus établir ce lien », affirme Peter Vandenreyt. « Nous sommes très satisfaits de la collaboration avec PHI DATA. Maintenant que la solution fonctionne depuis un certain temps, les collaborateurs restent joignables. En cas de problème, la réaction ne se fait pas attendre. PHI DATA possède un serveur virtuel spécialement à cette fin, afin que ses collaborateurs puissent procéder à des adaptations en ligne à distance. »

Télécharger en PDF