Retour au filtre

Automatisation de la gestion de la blanchisserie auprès des établissements pénitentiaires de Leuze et de Marche-en-Famenne

Les établissements pénitentiaires de Leuze et de Marche-en-Famenne qui sont sous surveillance du SPF Justice font appel à des fournisseurs de services externes pour entre autres la gestion de la blanchisserie. Leuze fait appel aux services de Facilicom ; la prison de Marche-en-Famenne travaille avec Sodexo. Les deux établissements recherchaient un moyen pour rendre la logistique du processus de lavage plus efficace et pour cartographier le flux de nettoyage du linge. Ceci est entre autres nécessaire pour démontrer que les services délivrés répondent aux exigences du cahier des charges du SPF Justice. PHI DATA a développé une solution sur mesure pour chaque établissement.

Leuze

 

Défi :

Automatisation de la logistique du processus de lavage de vêtements des détenus

Description :

PHI DATA a automatisé le processus de lavage complet des vêtements des détenus à l'aide de code-barres et d'étiquettes RFID. L'automatisation permet de rendre la logistique du processus de lavage plus efficace, et de rédiger des rapports clairs par vêtement.

Résultat :

  • Processus de lavage efficace
  • Traçabilité des vêtements
  • Rapports par vêtement sur les lavages et les réparations

Au sein de l'établissement pénitentiaire de Leuze, PHI DATA a implémenté un système d'étiquettes code-barres qui sont posées dans les vêtements. Chaque code-barres est un numéro unique, lié à un type de vêtement et à une taille. Chaque code correspond également à un numéro de cellule. La blanchisserie est dotée d'un pc à mémoire intégrée et un lecteur de code-barres. Tous les vêtements qui rentrent et sortent de la blanchisserie sont identifiés à l'aide du lecteur code-barres et saisis dans le terminal. Si un vêtement ne correspond pas à une cellule ou s'il est présenté trop tôt au lavage, il y sera refusé. Le système permet également d'informer de la nécessité d'une réparation éventuelle.

Après lavage, chaque vêtement est à nouveau scanné pour enregistrer le lavage, mais également pour organiser la distribution du linge propre. À l'écran, le lecteur affiche le numéro de cellule associé ainsi que le numéro d'enregistrement, afin que l'opérateur puisse déposer le vêtement dans le bac correspondant à la bonne cellule. Après le tri des vêtements lavés, ils sont emballés et ramenés dans les cellules. Comme le système enregistre tous les vêtements entrants et sortants, toutes les informations concernant les activités de la blanchisserie sont connues. De manière simple, le système peut dès lors délivrer des rapports liés à une banque de données et mis à jour automatiquement. 

Marche-en-Famenne

À Marche-en-Famenne, Sodexo a choisi de mettre en place un système de gestion automatisé utilisant des étiquettes RFID. Ce processus permet de minimiser l'enregistrement manuel, ainsi les vêtements propres sont restitués aux détenus endéans les 6 heures. Les étiquettes RFID assurent l'identification et la traçabilité des vêtements et augmentent la qualité et l'efficacité des services de la blanchisserie.

PHISctreenshot Laundry Management 1 DATA a ainsi livré des tags RFID à poser sur 8.000 pièces de T-shirts, pantalons et sweatshirts. Les sacs à linge des détenus, dans lesquels les vêtements sont apportés à la blanchisserie, ont également été dotés d'étiquettes RFID. Ces sacs correspondent à une cellule, permettant ainsi de suivre quel détenu fait laver quel type de vêtement lorsque les sacs passent au point de lecture. Cette information est transmise à une autre équipe de la blanchisserie, qui veille à ce que le détenu reçoive de suite un jeu de vêtements propres du même type et de la même taille.

L'avantage est que le contenu est connu sans que les vêtements doivent être retirés du sac.  Ceci est d'autant plus pratique parce que les vêtements restent dans le sac pour le lavage.  Les vêtements propres sont préparés sur une surface contenant une antenne RFID.  Un écran affiche de suite si ce sont les bons vêtements eScreenshot Laundry Management 2t l'article est automatiquement effacé de la liste de vêtements à préparer.  Lorsque la liste est vide, on sait que tous les vêtements rapportés ont été remplacés par un jeu propre. Toutes les informations et les rapports sont centralisés sur un serveur MS SQL. Ainsi, 1.000 vêtements sont lavés chaque jour.

« Notre question à PHI DATA était très claire : nous souhaitions que le processus logistique soit aussi efficace que possible, du tri et du lavage, au retour des vêtements. L'identification des vêtements à l'aide de puces RFID, nous permet de lire automatiquement quelles pièces entrent et sortent et chez quel détenu elles arrivent. La solution, qui est opérationnelle depuis l'inauguration de l'établissement pénitentiaire s'avère un grand succès. En plus, cette technologie ultramoderne facilite la réintégration sociale des détenus travaillant avec le système », dit Jacques Deltour de Sodexo.

Télécharger en PDF